Homélies du frère prêcheur

fr. Gilles-Marie Marty

fr. Gilles-Marie Marty

Va à la vigne…

Jésus désirait tant que ses auditeurs comprennent ses paraboles qu’il en a commenté certaines lui-même, comme celle d’aujourd’hui. Le premier fils, celui qui a refusé mais a fini par y aller, représente les pécheurs juifs qui ont changé de conduite grâce à la... lire plus

Le sel de Léah

Jésus disait à ses disciples : « Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel devient fade, comment lui rendre de la saveur ? Il ne vaut plus rien : on le jette dehors et il est piétiné par les gens. » Cet évangile contient deux paraboles, deux images : le sel et la... lire plus

La tension chrétienne

Est-ce le même Esprit qui a inspiré les deux plus grands prophètes de la Bible, Isaïe et Jean-Baptiste ? Isaïe entrevoit un monde où « on ne fera plus rien de mauvais ni de corrompu », où le loup habitera avec l’agneau et le nourrisson s’amusera avec le cobra !... lire plus

Hé-oh, petits enfants!

Judas vient de sortir, pour vendre son Maître. Or à peine est-il sorti que Jésus dit : « Maintenant, le Fils de l’homme est glorifié. » Hé-oh ! mais « maintenant », n’est-ce pas plutôt la trahison et sa suite : arrestation, procès,... lire plus

La victoire en mourant

Avant sa première-communion, on demandait à un garçon de 8 ans de résumer la messe en une seule phrase. Il a dit : « C’est Dieu qui vient s’occuper de la mort, et Jésus lui règle son compte. » Bien vu… Saint Paul aurait applaudi ! Au fait, frères, qu’est-ce donc que... lire plus

Un merveilleux lépreux

La lèpre est une maladie spéciale. D’abord car elle défigure tant qu’on n’ose plus regarder le malade en face. Ensuite, elle est contagieuse. Enfin, l’Antiquité y voyait le symbole du péché : ce que la lèpre fait à la chair – elle la décompose – le péché le fait à... lire plus

Notre dernière ligne droite

Jésus n’a pas de temps à perdre. Il arrive et annonce immédiatement la couleur : « Les temps sont accomplis : le Règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à l’Évangile. » Mes frères, pourquoi un tel empressement, une telle hâte ? Tout simplement parce... lire plus

Sous quel regard?

Voilà donc deux groupes : d’un côté les scribes et les pharisiens, de l’autre, les disciples. A priori, ces scribes et pharisiens étaient des gens estimables. Il faut le rappeler, pour bien comprendre l’Évangile, puisque Jésus est si dur avec eux. Les scribes étaient... lire plus

Ou comme ce publicain…

Pharisien  : ce mot est synonyme de hypocrite. Pourtant ces hommes valaient mieux que leur mauvaise réputation. Les pharisiens aimaient la Loi de Moïse au point de l’observer dans le moindre détail. Leur passion était d’étudier la Bible et de la commenter. Une... lire plus

Quand le Verbe prend la parole

D’un côté Jésus. Il sait qui il est : le Verbe de Dieu, l’expression parfaite de Dieu. De l’autre côté, des braves gens connaissant leur religion, la Loi et les prophètes. Bons juifs, espérant ardemment le Messie, promis dans l’Écriture, par ex. cette prophétie... lire plus