Homélie du 29 septembre 2002 - 26e DO

Qui est le juste, qui est l’injuste ?

par

Avatar

C’est une constante chez lui, Jésus n’hésite pas à choquer ses auditeurs. Non bien sûr pour se faire remarquer ou briller par un bon mot, mais pour les inciter à se convertir. Sa façon de magnifier, à plusieurs reprises les prostituées et les voleurs parce qu’ils n’hésitent pas à croire aux signes de Dieu, malgré leur vie dissolue, est faite pour nous faire réagir.

Car l’évangile de Jésus que nous entendons régulièrement, que nous lisons, n’est pas une morale, c’est une révélation. Jésus montre toujours une grande miséricorde pour ceux qui le suivent, même s’ils sont gravement pécheurs.

Par contre, il est intraitable pour les hypocrites qui mènent une vie apparemment irréprochable mais qui sont imperméables à la venue de Dieu en ce monde. Allez lire, pour vous en convaincre, la suite du texte de saint Matthieu (Mt 23). Les mots de Jésus sont si durs que nous ne les entendons pas souvent aux lectures de la messe. Pourtant, il est important pour nous de bien comprendre que Jésus n’est pas un moraliste, encore moins un perfectionniste. Il ne vient pas condamner la personne, mais il condamne le mal. Il ne vient pas bâtir sur notre terre, une église de purs (de parfaits). Mais Il veut que tous soient sauvés. Il veut réunir tous les hommes en une communauté de salut.
-* Devant Zachée, le collecteur d’impôts, bien connu pour ses vols et son peu de soucis des plus pauvres, il s’arrête et lui demande l’hospitalité.
-* Après avoir renvoyé les accusateurs de la femme adultère, se tournant vers elle, il dit « Je ne te condamne pas. Va et désormais ne pèche plus! »

« La conduite du Seigneur est étrange ». Les fils d’Israël dont il est question dans le livre d’Ézéchiel ne s’y sont pas trompés; « la conduite du Seigneur est étrange » N’y aurait-il pas de justice?

L’homme n’est pas un « injuste » par ses actes au sens où il refuserait tout entière la justice de Dieu. L’homme est pécheur. Le mal, il le fait. Mais l’homme n’est jamais réductible à ce mal. Il est toujours plus grand. Et c’est cette grandeur que le Seigneur aime. Écoutons-le:

«C’est la miséricorde que je veux, et non le sacrifice» (Mt 9, 13).

«Je ne prends pas plaisir à la mort du méchant, mais à la conversion du méchant qui change sa conduite pour avoir la vie» (Ez 33, 11).

«Quand vos péchés seraient comme la pourpre et l’écarlate, il deviendront blanc comme la neige» (Is 1, 18).

«Je ne suis pas venu appeler les justes mais les pécheurs» » (Mt 9, 13).

Il est venu pour les pécheurs non pour les faux justes. Il est venu pour les aveugles (Mt 9, 39) non pour ceux qui croient voir. Il mange avec les voleurs (Lc 5, 30), et ne se choque pas qu’une prostituée l’aime tendrement (Lc 7, 47) car il sait que nous sommes tous pécheurs et parfois gravement, et qu’il n’est pas simple de sortir de cet état.

Ce qu’il demande, ce qu’il attend, c’est que nous le reconnaissions comme seul Sauveur, et que nous l’aimions plus que tout. Pierre, au bord du lac, en a fait l’expérience. Il vient de renier Jésus. Et Jésus ne lui demande qu’une chose: M’aimes-tu? Celui qui répond oui à cette question, serait-il pécheur, celui-ci est déjà sauvé.

Ma conduite est étrange, dit le Seigneur, n’est ce pas plutôt la vôtre?

[|«Va et ne pèche plus!»|]

Avatar

par

Et d’autres homélies…

La fête de la Trinité, une fausse fête ?

La fête de la Trinité est-elle une vraie fête ? Après tout, le temps pascal est terminé. Nous sommes revenus au temps ordinaire, celui où nous vivons des mystères que nous avons déjà célébrés solennellement. Mais surtout, célébrer la Trinité n’a rien de très...

Pentecôte, notre grâce

Voici cinquante jours que le Christ est remonté victorieux des enfers. Et dans les quarante jours qui ont suivi, Jésus est apparu visiblement à ses disciples pour restaurer ce que les événements de la passion avaient détruit en eux. Après l’arrestation à Gethsémani,...

La prière, ça ne sert à rien ?

La prière ça ne sert à rien ! Franchement, entre nous, avouez que nous ne sommes pas souvent exaucés. Nous avons beau demander avec ferveur une place de parking devant chez le boucher ou une bonne note au bac de français, nous sommes souvent déçus du résultat ! À la...